News; New Balance 999 Chaussures Homme Gris Brun Shop

Published: samedi 30 aot 2014


New Balance 999 Chaussures Homme Gris Brun ShopPanda du Prieur attendu ce jeudi 7 juillet 2011 sur l'hippodrome d'Enghien Un départ à l'autostart reste un départ à l'autostart, mais, les règles diffèrent selon les différents pays européens. L'autre jour, en tombant sur une interview de l'immense Jean Michel Bazire, nous étions très étonnés d'apprendre que le crack driver français n'avait plus l'intention d'aller driver dans les pays scandinaves. La raison ? Il invoque tout simplement une justice à deux vitesses et considère que les français sont trop souvent pénalisés. A vrai dire, il est clair que lors de ses derniers voyages, Jean Michel Bazire n'a pas été ménagé par les commissaires de courses venus du froid. Après une amende au départ, il écopait également d'une mise à pied et d'une autre amende pour avoir soit disant gêné un adversaire dans la phase finale avec son champion Commander Crowe. De plus, il n'était pas le seul à se faire sanctionner de la sorte puisqu'Eric Raffin, qui offrait pourtant un peu d'animation avec son champion Rapide Lebel, se voyait lui aussi remettre un joli procès verbal pour non respect des consignes. En France, nous n'allons pas dire que nous laissons quelques largesses à nos meilleurs pilotes, mais presque. Chez nous, le règlement n'oblige personne à partir collé aux ailes de la voiture, alors qu'en Scandinavie, que ce soit en Norvège, Suède, Danemark ou Finlande, un cheval n'a pas le droit d'arriver lancer derrière l'autostart. Ce point de règlement est un peu stupide mais c'est la manière de fonctionnement des scandinaves. Après les propos non habituels tenus par un JMB au bord de la crise de nerf, nos amis nordiques n'ont apparemment guère apprécié et ne comprennent pas pourquoi le champion français plaide non coupable. Pour que ce genre d'incidents ne se produisent plus, ne seraitil pas judicieux New Balance 999 de se mettre d'accord sur des règles européennes ? Cette hypothèse parait malheureusement peu probable, et pourtant, elle serait certainement la meilleure des solutions pour que JMB continu de faire rêver un public scandinave qui l'aime énormément ! Notre petit discours sur le mode de fonctionnement de l'autostart en Europe était d'une innocence totale. Alors que certains auraient pu penser que nous abordions le sujet car une course à l'autostart se préparait en ce jeudi 7 juillet 2011, nous sommes au regret de leur annoncer qu'ils se sont mis le doit dans l'il. Ce jeudi, alors que nous étions préparés à affronter un nouvel handicap divisé de première à l'arrivée totalement inenvisageable, nous retrouvions le sourire en apprenant que c'est l'hippodrome d'Enghien Soisy qui allait nous accueillir pour une réunion cent pour cent réservée aux trotteurs.



Après un début de semaine mifigue miraisin en ce qui concerne le temps, le soleil ne sera une nouvelle fois pas de la partie puisque d'épais nuages gris devraient dominer le ciel parisien. En revanche, la température sera plutôt agréable puisqu'il fera aux alentours de 22 degrés. Hormis les conditions atmosphériques qui passionnent toujours autant nos anciennes marraines du Grand National du Trot, Evelyne Dhéliat et Catherine Laborde, nous allons assister à une belle course européenne baptisée Prix de la Porte de Charenton. Sur le parcours des 2875 mètres de l'anneau de Soisy, dixhuit guerriers âgés de sept à neuf ans et n'ayant pas encore engrangé plus de 221 000 euros de gains durant leur carrière, viendront tenter leur chance. La moitié de notre peloton rendra la distance, et croyez moi, leur tâche ne sera pas évidente car il y a quelques clients en tête. L'an passé, c'est new balance femme pas cher Petit Poucet, qui portait mal son nom car il faisait figure d'épouvantail, qui s'imposait comme à la parade. Pour cette édition 2011, nous pourrions également assister à la victoire d'un concurrent de classe. Maintenant, reste à savoir lequel Après une très longue hésitation, c'est finalement le beau Panda du Prieur (3) qui aura l'honneur de défendre les couleurs de Turf Fr. Ce très bon cheval qui a malheureusement connu pas mal de problèmes de santé durant sa carrière, semble être revenu à son top niveau et devrait très vite rattraper le temps, et surtout les gains, perdus. Très estimé depuis son plus jeune âge par la famille Bézier, il vient de s'imposer dans un véritable canter sur l'hippodrome de Graignes alors qu'il était déferré pour la première fois de sa carrière. Cette donnée est à prendre en considération car cela semble vraiment l'avoir transformé et il sera de nouveau sans chaussures aujourd'hui. Pour ce beau quinté plus à l'allocation totale bien fournie, Maxime Bézier a décidé de faire confiance à l'expérimenté Michel Lenoir. Actuellement en grande forme, l'élégant papi du peloton pourrait montrer aux petits jeunes de quel bois il se chauffe ! Derrière celui qui parait être la base la plus solide de cette épreuve qui peut voir six ou sept chevaux s'imposer, nous ferons confiance au beau Décarone (10) qui est actuellement dans la forme de sa vie. Depuis qu'il a rejoint les boxes du sympathique Eric Martin, il a quasiment commis un sans faute. Après des débuts gentils où il a pris une plaisante septième place, il a pris une magnifique deuxième place sur l'hippodrome de Chartres avant de mettre tout le monde d'accord par deux fois dans des grands prix provinciaux de très bon acabit.



Même s'il ne trouve pas l'engagement du siècle puisqu'il est le moins riche du second échelon, sa forme et son aptitude aux pistes plates devraient palier à cette petite carence. S'entendant à merveille avec Bernard Piton, s'il peut se faire ramener jusqu'à l'entrée de la ligne droite finale, alors sur une pointe, ce superbe finisseur pourrait en mettre plus d'un au pas ! Il a gagné avec désinvolture sur l'hippodrome de Laval et personnellement, j'en attends une grosse performance aujourd'hui ! Voici les propos du très habile Jean Paul Marmion au sujet de Paysan de Changé (18). Ne se trompant jamais sur la condition physique d'un de ses pensionnaires, le grand Jean Paul nous éclaire énormément. Son cheval venant de réaliser un véritable petit numéro sur le top hippodrome mayennais, il serait totalement fou de l'oublier au moment du choix car même s'il rend vingtcinq mètres, l'engagement est plus qu'idéal ! Quand Aymeric Thomas fait appel à Jos Verbeeck, ce qui est tout de même assez rare, ce n'est assurément pas pour qu'il fasse faire le tour à son protégé. Comme en dernier lieu, le jeune entraineur a demandé au diable belge de piloter Quickly Paris (12) avec lequel il s'est parfaitement entendu en concluant bon deuxième d'une belle épreuve. Si tout se passe pour le mieux, il sera normalement dans le quarté car c'est un cheval sérieux. Querquevillais (5) nous pose un gros problème Assurément, il a la pointure d'un tel lot et peut s'imposer comme à la parade s'il est bien luné. Mais, il est très rare que le pensionnaire de Sébastien Guarato qui porte la même casaque qu'un certain Rapide Lebel, soit dans un grand jour. Compliqué et très coquin en compétition, il peut exploser à tout moment. Confié aujourd'hui à Eric Raffin, s'il est sage, il a tout à fait le droit de l'emporter et de s'envoler vers d'autres cieux ! Etant d'une belle régularité et ayant été spécialement préparé pour ce bel engagement, le chouchou de la famille Welsthom qui sera confié à Dominik Locqueneux, devra être retenue sur un ticket car l'engagement est tout simplement parfait et qu'il est d'une impressionnante régularité. Pour terminer, Premier du Pont (14), qui a largement la pointure pour prendre un chèque dans cette épreuve, ainsi qu'Onovo (11), associé cette fois à l'offensif François Lecanu, pourront espérer une belle place comme d'autres. Pour la victoire, la lutte semble se résumer entre cinq, six chevaux. Espérons maintenant que Panda attendrira ses rivaux durant le parcours pour mieux les endormir dans la phase finale. A demain chers lecteurs et continuez d'écrire car vos commentaires sont toujours aussi intéressants.

retour