News; Chaussures New Balance M 577 MOO Homme Armée Vert Orange Pas Che

Published: lundi 15 septembre 2014


Chaussures New Balance M 577 MOO Homme Armée Vert Orange Pas Cheren article sur les gros à gerber La chasse aux petites rondeurs qui complexent les naïades et beach boys de l'été ne les concerne pas. Ils sont audelà. Affichant des excès de poids de 100 kg et plus. En France, 40 % de la population est en surpoids, 12,4 % est obèse. A Villeveyrac, dans l'Hérault, une famille hors normes offre un visage plus proche des tribus déformées par la malbouffe made in USA que du clan de bons vivants d'un petit village méditerranéen. Philippe, le père, a pesé jusqu'à 235 kg. Claudia, la mère, est montée à 170 kg. Le fils, Ludovic, 296 kg. La fille Manuela, 147 kg Ensemble, ils ont perdu des centaines de kilos grâce à la chirurgie. Santé, métier, loisirs leur vie a radicalement changé. Ils racontent leur étonnante renaissance. Freddy, j'étais comment ? Le cuisinier hésite : Ouf, incroyable ! En face de lui, Manuela, la jeune "patronne" de la Bodega, restaurant situé sur la route de l'Abbaye de Valmagne, à Villeveyrac (Hérault), est tout sourire et sans tabou pour évoquer ses 147kg passés, 65 à peine trois ans après. Etonnante tribu que les Schoenberg, famille de gros , résume le père, Philippe. Et même de très gros. Un grandpère à 130kg, cinq enfants pratiquement tous audessus du quintal. Lui a plus que divisé son poids en deux, passant de 235kg à 107kg. Chez Claudia, son épouse, la soustraction est moins impressionnante : 30kg perdus. Le record est détenu par Ludovic, le fils aîné. Il flirtait avec les 300kg, il en pèse 135. Pas de miracle : tous les quatre sont passés par une intervention chirurgicale, selon des procédés sans cesse améliorés, expérimentés dans la région. On a posé un anneau gastrique aux filles, à Narbonne. A Montpellier, les garçons ont bénéficié d'une technique plus récente, la gastrectomie dite "en manchon", l'estomac, agrafé, a été diminué aux deux tiers. Celui de Philippe pouvait absorber 11 kg de nourriture, loin des standards estimés entre 1 et 1,5 litre. Hors du commun , ont estimé les médecins. Le commercial donne la date de l'intervention chirurgicale comme une date de naissance : 11 janvier 2007. A 45 ans, c'est une autre vie qui commence. Avant, un repas ordinaire se composait d'un plateau de charcuterie, d'une épaule d'agneau (entière) frites ou poulet (entier) frites, et fromage, et dessert. Philippe Schoenberg n'avait jamais faim , n'était jamais rassasié . Je peux maintenant sortir de table parce que j'en ai marre, et sans me priver. Fini, aussi, New Balance 577 les chaussures sans lacets, seul moyen de se chausser. Les nuits à dormir assis pour ne pas s'étouffer. Les restaurants où on n'entre pas parce que les chaises ont des accoudoirs. Les rendezvous manqués parce que les places de parking les plus proches sont occupées et qu'il faudra marcher. Tout ça me paraissait normal. Quand on se rend compte ce qu'on a vécu, on arrive à réaliser combien on était mal , relate l'intéressé qui aimerait convaincre ceux qui hésitent à se faire opérer. Avant, Philippe avait du diabète, du cholestérol, de l'hypertension des dèmes aux jambes et un ulcère qui ont précipité l'intervention : J'étais contre, je ne voulais pas aller contre nature. Et dans la famille, on n'était pas complexés. Il a arrêté tous les traitements. Philippe était artisan. Maigrir lui a permis de changer de métier , il est commercial. On l'appelle toujours affectueusement "Le gros", Manuela, 19 ans, n'a jamais été "La grosse".



J'étais Manu . Garçon manqué, toujours entourée de garçons, les filles s'en foutaient. Aujourd'hui, elles sont jalouses. Manuela s'est mise au foot et commence à s'habiller comme une fille , piochant encore dans des grandes tailles, par réflexe. Son père est passé du 76 au 52. Aussi spectaculaire que sa précédente transformation, à 20 ans, je pesais 105kg . Les Schoenberg n'ont pas d'explication à leur situation, les tests endocrinologiques n'ont rien donné. Juste : On est de très gros mangeurs. Ils se sont habitués à rester à table pour le plaisir de passer du temps ensemble . A leur grande satisfaction, ils n'ont pas changé. Ou si peu. J'avais peur de me retrouver devant une côte de buf et de ne pas New Balance M 577 MOO arriver à la manger , se souvient Philippe. Il absorbe un dixième de sa ration habituelle et ça ne l'inquiète plus. En maigrissant, j'avais peur de me la péter , dit Manuela. T'es aussi folle , rassure son père. Je profite plus de la vie , constatetelle. Ce n'est pas que ça change la vie, c'est qu'on vit comme tout le monde. Et aujourd'hui, si t'es pas tout le monde, t'es personne. D'un côté sont occultées les diverses causes de l'obésité et tout est concentré sur le fait que seule la quantité de nourriture semble en cause. C'est un témoignage particulier, peu fouillé, visiblement on s'est peu préoccupé pour le relater de creuser et connaître les raisons exactes de l'obésité massive de cette famille entière. Et il y a un grand manque: parler de l'obésité en tant que maladie et pas maladie de la volonté ou incapacité à se nourrir "normalement". D'un autre côté, l'accent est mis non pas sur l'apparence, sur le fait de devoir rentrer dans le moule formaté (excepté la dernière phrase, celle de la fille qui est glaçante) mais sur la souffrance de vie quotidienne d'un obèse massif et les risques de santé. C'est bien pour des soucis de santé qu'il y a eu opération et pas pour un problème d'image. C'est peutêtre voir le positif de l'article mais je trouve déjà bien qu'on évoque les difficultés sans se moquer et sans occulter ce que cela peut avoir de difficile à vivre.

retour