News; New Balance M 774 GB3 Classics Chaussures Homme Noir Gris Blanc

Published: mardi 13 janvier 2015


New Balance M 774 GB3 Classics Chaussures Homme Noir Gris BlancQuelles responsabilités gouvernementales Des survivantes de tortures et de mauvais traitements exhortent le Canada à aider à mettre fin aux violations des droits de la personne aux Philippines Services sexuels pour les handicapés : la pitié dangereuse Les crimes haineux déclarés par la police au CanadaMontréal, décembre 2007 Pour souligner le 18 décembre, Journée internationale des migrants, Equitas, le Centre international d aux droits humains, le Centre d et de Recherches Internationales de l de Montréal (CRIUM) et la Chaire de recherche du Canada en études asiatiques invitent les médias et l de la population à un forum public portant sur les droits des travailleurs migrants à l de Montréal. Chaque année plus de 166 000 personnes quittant leur pays pour venir contribuer au développement de l et de la société canadienne se voient octroyer au Canada un permis temporaire de travail. une partie d eux le gouvernement fédéral interdit actuellement la possibilité de choisir son employeur et son lieu de résidence au Canada. Certains doivent être disponible 24h sur 24, 7 jour sur 7. Les heures supplémentaires leur sont rarement payées, les journées de congé rarement respectées. L aux prestations de la CSST en cas d de travail leur est refusé. Comme l depuis plus de 10 ans le syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l et du commerce au Canada (TUAC), il est impératif de veiller à ce que les travailleurs migrants étrangers ne soient pas exploités comme une source de maind temporaire à bon marché. cours de New Balance 774 la soirée, Evelyn Calugay, coordonnatrice de PINAY, une association montréalaise de femme d philippine, présentera les principaux abus de droits systématiquement subis par les travailleurs sous permis temporaires de travail dans le secteur des services d familiale. De plus, il y aura des présentations sur les abus de droit et sur le défi de l aux mécanismes de protection et de réparation pour ces travailleurs par Adrienne Gibson (Coalition d aux travailleurs et travailleuses agricoles) et par Mostafa Henaway



(Centre des travailleurs immigrants). Ensuite, la chercheure Eugénie DepatiePelletier résumera les enjeux : nonreconnaissance au Canada pour ces travailleurs des droits protégés par les chartes et nonrespect des standards minimaux en termes de services et de protection publique reconnus dans la Convention de l sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et membres de leur famille (2003). Finalement, la discussion publique débutera, grâce notamment à la participation confirmée de Louise Fontaine (Ministère de new balance homme pas cher l et des communautés culturelles), Carole Fiset (Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec), un représentant de Québec Solidaire, Meilli Faille (Bloc Québécois, membre du Comité Permanent de la Citoyenneté et de l de la Chambre des Communes du Canada), Andrea Galvez (TUAC) et Stephan Reichhold (Table de Concertation des Organismes au service des réfugiés et immigrants). PINAY, la CATTA et le CTI soutiennent notamment que les pénuries de maind croissantes ou récurrentes telles que celles affectant les secteurs de l et des services d familiales doivent être traitées à travers une réforme de la grille de sélection du système d permanente. Aussi, les travailleurs admis sur une base temporaire doivent se voir minimalement reconnaître, par les ministères fédéraux et provinciaux qui autorisent leur admission et encadrent leur séjour, en tous les cas, les droits à la liberté, à la sécurité et à l reconnus fondamentaux pour tous par les chartes canadienne et québécoise. En particulier, l de changer d et l de résider chez l sont des restrictions aux droits et libertés injustifiables dans une société libre et démocratique. Elles doivent être retirées des conditions associées au permis de résidence au Canada. questions et bien d seront débattues à Montréal ce 18 décembre, entre 17h30 et 21h (bouchées et rafraîchissement servies entre 19h15 et 19h30, à l de Montréal (3200 JeanBrillant, auditorium B2325 Métro CôtedesNeiges).

retour