News; Achat New Balance 998 Chaussures Homme Noir

Published: mardi 10 fvrier 2015


Achat New Balance 998 Chaussures Homme Noirpour Robert Patenaude Près de trois décennies après une greffe de moelle osseuse qui lui a sauvé la vie, Robert Patenaude a trouvé une façon originale de manifester sa gratitude au système de santé et aux chercheurs qui lui ont permis de survivre à un cancer qu'on disait alors incurable: il organise des activités de financement. La plus récente: le défi Persévérance, qui a mobilisé 60 cyclistes sur les routes de la Mauricie l'automne dernier et qui a permis de recueillir 200000$. Au cours des quatre dernières années, c'est plus de 1,2 M$ qu'il a amassé durant des expéditions commanditées, courses de vélo et autres activités philanthropiques. Ces fonds ont été versés au centre de recherche de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'Université de Montréal. C'est ma façon de m'engager dans la communauté, ditil au cours d'une entrevue dans sa maison en Montérégie. J'attribue ma guérison à ces personnes qui travaillent sans relâche dans les laboratoires afin de décrypter l'alphabet du cancer et à l'équipe médicale qui m'a traité. Le Dr Patenaude a reçu le terrible diagnostic quand il étudiait la médecine à l'UdeM en 1982. Ironiquement, il avait luimême observé ses globules blancs surmultipliés et peu mobiles au cours d'un exercice en immunologie. a m'avait un peu surpris, mais je ne m'étais pas inquiété. Un mois plus tard, j'ai appris que je souffrais d'une leucémie myéloïde chronique. Un cancer du sang incurable à l'époque, relatetil. Censé effectuer un séjour humanitaire en Afrique, le jeune homme a décidé de continuer à vivre selon ses valeurs et a participé aux activités médicales d'une unité de néonatologie de 60 lits au Cameroun. New Balance 998 Une expérience marquante. Voir des enfants mourir de tuberculose a replacé les choses. son retour, son médecin traitant à l'hôpital MaisonneuveRosemont, Claude Perreault, lui suggère un traitement qu'il a vu pratiquer pendant ses études postdoctorales à Seattle et à Paris. Je me souviens de Robert comme du premier patient de l'Unité de transplantation de moelle osseuse, que j'ai ouverte à l'hôpital, mentionne le médecin, toujours rattaché au centre hospitalier montréalais et chercheur à l'IRIC. J'étais tiraillé entre l'enthousiasme à l'égard de ce traitement prometteur et la crainte d'échouer. Le taux de décès était alors de plus de 20 %.



Après avoir examiné rationnellement toutes les options possibles, le patient et le médecin optent pour le traitement expérimental, rendu possible par l'histocompatibilité de la sur de Robert Patenaude, aujourd'hui décédée. Je pense à elle chaque jour, confie le greffé qui jouit aujourd'hui d'une santé vigoureuse. Même si la greffe s'est bien déroulée, la période postopératoire s'est avérée cauchemardesque. Il a subi de nombreuses hémorragies et des infections à répétition. Il a temporairement perdu la vue, mais n'a jamais baissé les bras, selon le Dr Perreault. Le philanthrope, qui pratique la médecine à l'hôpital HonoréMercier de SaintHyacinthe, est l'un des 10 finalistes du concours Gens de cur de la Société RadioCanada. Le public est invité à voter pour son candidat favori d'ici le 4 avril. Une somme de 20 000 $ sera remise à l'uvre choisie par le gagnant. Robert Patenaude a déjà dit qu'il verserait à l'IRIC la totalité de ce montant, en plus du don de 1000 $ déjà reçu comme finaliste. Les porteparoles de l'Institut précisent que 100 % de ce don servira à financer la recherche sur le cancer effectuée à l'IRIC. Dans la lettre de recommandation qu'il adresse au jury (et qu'on peut lire en ligne), le Dr New Balance 998 Chaussures Homme Noir Perreault présente Robert Patenaude comme un humaniste exceptionnel. Toute personne qui a la chance de côtoyer Robert Patenaude appuierait mes propos, écritil. C'est un homme passionné et passionnant, qui déborde d'énergie et qui ne compte pas les heures passées à aider les autres. Comme porteparole bénévole de l'IRIC, il est un avocat infatigable de l'importance de la recherche sur le cancer. Comme urgentologue, il travaille au soutien des malades et de leur famille. Comme écrivain et vulgarisateur, il partage sa vision pour un meilleur système de santé. Comme survivant du cancer, il inspire les personnes atteintes de cancer à persévérer. Comme grand sportif, il surmonte les défis et prouve que la maladie ne gagne pas toujours. Robert Patenaude dit simplement que la maladie l'a rendu meilleur. Son truc? Il faut rester en forme et profiter de la vie..

retour