News; New Balance ML 574 UCO Chaussures Femme Noir Blanc

Published: mercredi 22 novembre 2017


Les tribulations d'un lapin en Laponie de Tuomas Kyr Des chaussures de foot à crampons. C'est afin de pouvoir en offrir à son fils Miklos que Vatanescu quitte sa Roumanie natale pour mendier sur les trottoirs de Helsinki, sous l'impitoyable férule d'un trafiquant russe, Iegor Kugar. Mais les affaires tournent vite au vinaigre et Vatanescu est New Balance ML 574 UCO Chaussures contraint de fuir. Sans papiers, pourchassé par la mafia et par la police, notre Candide contemporain entame un long périple qui va le mener jusqu'en Laponie, en compagnie d'un lapin dont il a sauvé la vie dans un jardin public. Leur épopée sera jalonnée de rencontres et de personnages hauts en couleur. Les péripéties du héros et de son lapin, plus burlesques les unes que les autres, laisseront à Vatanescu le loisir d'étudier les us, coutumes et travers des Finlandais en particulier et des pays développés en général.



Un roman finlandais dont le héros s'appelle Vatanescu, qui se promène avec un lapin recueilli dans un parc et qui rencontre toutes sortes de personnages au cours d'un long périple à travers le grand Nord : impossible de ne pas penser au 'Lièvre de Vatanen', le livre culte du plus connu des écrivains finlandais, Arto Paasilinna. De fait, New Balance Chaussures Tuomas Kyr ne cache pas qu'il s'agit d'un hommage : le nom du glorieux aîné revient plusieurs fois au fil du texte, et il est même question de lui élever une statue Les tribulations d'un lapin en Laponie raconte ainsi les aventures de Vatanescu, pauvre diable venu de Roumanie pour gagner un peu d'argent, et qui se retrouve à faire la manche dans les rues de Helsinki sous la coupe d'un russe véreux nommé Kugar. Traqué comme clandestin, Vatanescu prend la fuite. Au cours de son épopée, il rencontrera d'autres immigrés en situation délicate, des restaurateurs vietnamiens, des promoteurs immobiliers et même le Président de la République, qui le nommera Premier Ministre En dépit de l'hommage revendiqué, Tuomas Kyr n'a pas le talent ni l'équanimité de ton qui font le sel des romans de Paasilinna : là où les road novels de son aîné sont toujours construits au cordeau en dépit de leur loufoquerie, le sien égare parfois le lecteur en chemin, à force de digressions. Mais il n'en possède pas moins une sorte d'énergie rebelle et un fond satirique qui le rendent très attachant, avec ses critiques percutantes de la civilisation urbaine et de l'intolérance. Le tout assaisonné du même genre de désespérance joyeuse que chez le maître, ainsi qu'en témoigne cette phrase définitive : La vie est une tragédie dont chaque minute vous rapproche de la mort. Mieux vaut donc en rire .

retour